En 2017, j’ai soudain pris conscience, en regardant ma vie d’avant, de la quantité d’énergie que mes peurs me pompaient au quotidien. Et tout cela sans que j’en ai conscience…

ça m’a laissé complètement abasourdie 🤯🤯

C’était énorme !!! 

Enquete sur la peur #1 : Pourquoi la peur nous consomme autant d'énergie ?

Les peurs, nous en avons tous et toutes, en grande partie de manière inconsciente (si si !). Et ce qu'on n'imagine pas, c'est qu'elles nous consomment, l'air de rien, une énergie de fou !!!D'où cette impression de légèreté de vivre quand on a intégré une peur une fois dépassée.Dans cette vidéo, je détaille 5 raisons qui font que notre corps consomme beaucoup plus d'énergie qu'il ne devrait.A la fin de la vidéo, ne manque pas la réflexion que je te donne en doggy bag ! ;)Pour les références dont je parle dans cette vidéo initialement créée pour Youtube, elles sont dans l'article de blog ici : http://unepeuralafois.com/enquete-sur-la-peur-1-pourquoi-la-peur-nous-consomme-autant-denergie/

Posted by Aïtara Blandine, meneuse de Guerrières pacifiées on Tuesday, 13 August 2019

Pour regarder cette vidéo sur Youtube c’est ici #AbonneToiAussi

Tout de suite m’est venue la question : « Mais comment j’ai pu vivre tout ce temps avec tout ce poids ? »

Puis « Comment ça se fait que la peur nous consomme autant notre énergie ? »

ça me paraissait, au moment où j’y réfléchissais, un poids bien trop lourd à porter, trop handicapant.

Face à cette constatation, je me suis demandée comment j’avais fait, à ce moment-là, pour vivre une vie que je considérais comme « normale » (avec ma conscience de l’époque).

Comment mon corps a-t-il pu supporter ça ?
Qu’est-ce qui se passait dedans exactement ?

A regarder : Soutenir son corps en traversant une peur : pourquoi et comment >>

Cela faisait un tel contraste avec ce que je vivais en 2017 ! C’est pourquoi je me suis demandée :

Qu’est-ce qui peut nous bouffer autant d’énergie quand on vit dans un état de stress permanent, même inconscient ?


Ce questionnement a été un des points de départ de cette enquête sur la peur que je mène. Voilà pourquoi j’ai décidé d’en faire mon premier épisode 🙂


Cette enquête-ci m’a amené à parler à un karaté-ka. Mais aussi à lire des articles de l’excellente Cyrinne Ben Mamou, qui parle du traumatisme et comment s’en sortir. J’ai aussi, un peu par hasard, trouvé des réponses dans un livre de Boris Cyrulnik « Mourir de dire la honte ».


La peur, une pieuvre doublée d’une sangsue qui nous consomme notre énergie !


Voici, résumé ici, ce que j’ai trouvé et que je développe dans la vidéo ci-dessus.

>>Je te conseille fortement d’écouter la vidéo pour entendre les explications et les exemples pour chaque point évoqué ci-dessous.

Quand on a peur (même sans en avoir conscience), j’ai trouvé 5 sources de dépenses d’énergie supplémentaires par rapport à un état complètement détendu :

  • hypervigilance du mental : il essaie de repérer toutes les causes possibles de danger dans notre environnement #TourDeContrôle
  • muscles prêts à fuir ou se battre : les muscles sont tendus à un niveau minimum en permanence pour être capable de répondre rapidement en cas de manifestation d’un signe de danger #CordeDunArc
  • dépense supplémentaire à chaque mouvement effectué : quel que soit le mouvement à faire, notre corps doit aller à l’encontre de la tendance des membres à rester près du corps pour protéger les parties vitales #Boxeur
  • inhibition et refoulement des élans de vie : dès qu’une envie, une émotion ou tout autre élan se manifeste et risquerait de nous mettre en danger, il est réprimé (que l’on en soit conscient ou non) #CocotteMinute
  • compensation pour maintenir notre chimie interne à l’équilibre : notre corps, par auto-régulation, essaie de faire que les mécanismes ci-dessus ne créent pas trop de déséquilibres chimiques à l’intérieur (acidification notamment) #CanardQuiPédaleSousLeau

Donc la légèreté que l’on ressent quand on vit avec moins de peurs, elle est en partie due à toute l’énergie et la liberté de mouvement que l’on récupère pour faire nos activités au quotidien !

NB : à la fin de la vidéo, je te laisse une réflexion en « Doggy bag » (« à emporter », pour les francophones 😉 )

On se retrouve le 13 du mois prochain pour une autre passionnante Enquête sur la peur !

Joins-toi à l’Enquête sur la peur :

Quand tu lis/entends sur tout ce qui consomme notre énergie à cause de la peur, qu’est-ce que ça te fait ?
Est-ce que ça rejoint bien ton expérience personnelle ?
As-tu d’autres idées ? 


Si tu as d’autres pistes, des références ou des prises de conscience, pense à les partager dans les commentaires ! #IntelligenceCollective

Share This